actualités

Deuxième victoire consécutive pour Caleb Ewan au Tour de Belgique

Avec Casque Ekoï AR14 et Lunettes Ekoï Premium 80

Après sa victoire à Scherpenheuvel-Zichem, Caleb Ewan s’est à nouveau imposé au Tour de Belgique. Contre toute attente, c’est au sprint que s’est jouée l’étape reine, disputée dans la région de Hamoir. Après un nouveau lead-out impeccable de Lotto Soudal, l’Australien s’est montré intraitable dans la dernière ligne droite pour s’imposer avec plusieurs longueurs d’avance sur Bryan Coquard et Davide Ballerini. Ewan s’empare également du maillot du classement par points jusqu’ici porté par Remco Evenepoel, toujours leader de ce Tour de Belgique. « Pour être honnête, je ne pensais pas pouvoir jouer la victoire aujourd’hui », commence Caleb Ewan. « Je pensais que les coureurs du général allaient saisir leur chance et que ça allait attaquer dans tous les sens. Le tempo était élevé durant toute l’étape et beaucoup de coureurs n’avaient plus les jambes pour tenter quelque chose dans le final. Ce n’est qu’à l’entame du dernier tour que j’ai commencé à y croire. Je me sentais toujours bien et on a décidé de jouer cette carte-là. C’est pour cela que nous sommes venus en tête de peloton pour contrôler l’échappée matinale. Je suis vraiment content d’avoir pu récompenser tout le travail de mes équipiers. » Après une première boucle comprenant notamment l’ascension du Mur de Huy, deux tours d’un circuit local de 30km dans la région de Hamoir attendaient les coureurs. Le tempo élevé et le parcours vallonné ont considérablement écrémé le peloton. Malgré quelques tentatives dans le final, personne n’est parvenu à se jouer du peloton. Caleb Ewan s’est brièvement retrouvé distancé du groupe de tête mais il a pu compter sur le soutien indéfectible de ses équipiers pour revenir vers l’avant. Après un lead out quasi parfait de Lotto Soudal, Caleb Ewan, idéalement placé par Jasper De Buyst, s’est à nouveau montré le plus rapide. De Buyst a lui pris la cinquième place. Caleb Ewan : « Comme prévu, l’étape était difficile aujourd’hui et je ne m’attendais pas à être présent dans le final. J’ai été quelque peu distancé dans la dernière côte mais mes coéquipiers ont fait un super boulot. Ils m’ont attendu avant de me ramener aux avant-postes. Nous étions encore cinq sur la fin, tout s’est vraiment déroulé de façon idéale. Je savais que revenir allait être compliqué mais je me suis battu pour boucher le trou avec mes coéquipiers. Le lead-out était à nouveau très impressionnant… » Caleb Ewan aura l’occasion de signer un triplé demain à Beringen. La dernière étape du Tour de Belgique semble en effet promise aux sprinteurs. « L’étape de demain représente une nouvelle opportunité de victoire et nous ferons tout pour finir la course de la meilleure des manières. Je crois que je n’ai jamais signé de triplé dans ma carrière, ce serait vraiment unique », conclut l’Australien de 26 ans.
Lire la suite

Caleb Ewan décroche sa 50ème victoire professionnelle au Tour de Belgique

Avec Casque Ekoï AR14 et Lunettes Ekoï Premium 80

Caleb Ewan a remporté au sprint la troisième étape du Tour de Belgique après un travail d’équipe exemplaire de Lotto Soudal. Sur cette arrivée légèrement montante à Scherpenheuvel-Zichem, Ewan s’est imposé de façon autoritaire après un impressionnant lead-out de ses coéquipiers. L’Australien de 26 ans a devancé Pascal Ackermann et Michael Mørkøv pour décrocher la 50ème victoire professionnelle de sa carrière. « Je suis vraiment impressionné par ce que mes coéquipiers ont montré aujourd’hui », commence Caleb Ewan. « Ils m’ont parfaitement positionné avant la dernière bosse et nous sommes toujours restés groupés. Dans le final, ils ont continué à rouler en tête et personne n’a pu les remonter. Ce n’était pourtant pas chose facile avec ce vent de face dans les derniers kilomètres. » Lotto Soudal et les autres équipes de sprinteurs ont pris la course en main dès le début de l’étape. Les cinq coureurs qui composaient l’échappée matinale n’ont jamais pu bénéficier d’une avance importante sur le peloton et ils ont finalement été repris à une poignée de kilomètres de la fin. Une arrivée légèrement montante à Scherpenheuvel-Zichem, un lead-out exemplaire de ses coéquipiers, il n’en fallait pas plus pour l’insaisissable Caleb Ewan. L’Australien a parfaitement conclu le travail de ses coéquipiers grâce à une accélération tranchante dans la dernière ligne droite.  Caleb Ewan « Je me considère chanceux de pouvoir compter sur des coéquipiers aussi forts qu’intelligents. C’était la bonne décision d’ajouter Tosh Van der Sande et Harry Sweeny au lead out. Après un premier essai à l’ UAE Tour, il ne s’agissait que de notre deuxième course ensemble. Je pense que nous avions besoin de ces deux coureurs pour soutenir Jasper et Kluge. Toutes les pièces sont à présent réunies. » « L’étape ardennaise sera un fameux test, mais je la considère surtout comme un entraînement supplémentaire. J’espère pouvoir à nouveau jouer la victoire dimanche. Ce serait sympa de boucler cette préparation pour le Tour de France avec un deuxième succès d’étape. La confiance est l’arme la plus importante de tout sprinteur et je suis très satisfait de ma forme actuelle. Tout se déroule comme prévu. », conclut Caleb Ewan.
Lire la suite

Andreas Kron s’offre la 6ème étape du Tour de Suisse

avec casque Ekoï Gara et lunettes Ekoï Premium 80

La sixième étape du Tour de Suisse est revenue à Andreas Kron après le déclassement de l’ancien champion du monde Rui Costa suite à un sprint irrégulier. Le coureur portugais a franchi la ligne en première position mais Kron a immédiatement protesté, jugeant que Costa avait dévié de sa ligne et l’avait empêché de sprinter pour la victoire. Après visionnage de l’arrivée, le jury a finalement attribué la victoire au coureur de Lotto Soudal. « J’ai également vu les images dans le camion à l’arrivée et je pense que le jury a pris la bonne décision », commence Andreas Kron. « On a lancé le sprint sur la droite et on a fini sur la gauche. Chacun pensait être le plus fort, c’est normal. Un sprint régulier aurait permis de nous départager. Finalement, j’ai été déclaré vainqueur et je fais confiance au jury. J’en suis très heureux. » Il s’agit de la deuxième victoire WorldTour d’Andreas Kron pour sa toute première saison au plus haut niveau. Plus tôt cette année, le Danois de Lotto Soudal s’était imposé dans la première étape du Tour de Catalogne. « C’est fantastique. Quel début d’année ! Si on m’avait dit ça en début de saison, je ne l’aurais probablement pas cru. Je suis né en 1998, une très bonne année apparemment, puisque Hirschi et Pogačar sont également de ’98. Il faut que je suive leur rythme… » Disputée sur 130 kilomètres entre Andermatt et Disentis, la sixième étape du Tour de Suisse comprenait pas moins de trois cols à franchir. Dans la dernière ascension, Rui Costa et Hermann Pernsteiner ont repris l’homme de tête, David De La Cruz. À cinq kilomètres de l’arrivée, Andreas Kron est parvenu à rejoindre la tête de la course. La victoire s’est alors jouée au sprint, au cours duquel Costa a considérablement dévié de sa ligne. « Je suis heureux pour moi-même bien sûr, mais surtout pour mes coéquipiers », conclut Andreas Kron. « Ils ont beaucoup travaillé pour moi durant les premiers jours de cette course, mais j’ai connu un jour sans hier et j’ai décroché au général. Ça fait plaisir de pouvoir les récompenser. »
Lire la suite

Brent Van Moer vainqueur de la 1e étape du Critérium du Dauphiné

avec casque Ekoï Gara et lunettes Ekoï Premium 70

Brent Van Moer nous a offert un sacré numéro lors de la première étape du Critérium du Dauphiné. Le Belge de 23 ans s’est échappé avec trois autres coureurs dès les premiers kilomètres de course avant de partir seul à quinze kilomètres de l’arrivée. Le coureur de Lotto Soudal a ensuite superbement résisté au retour du peloton pour s’imposer en solitaire. Van Moer décroche ainsi sa toute première victoire professionnelle, et de quelle manière. Ce succès lui permet aussi de s’emparer du premier maillot de leader de ce Critérium du Dauphiné. Brent Van Moer est également reparti avec les maillots de la montagne, du classement par points et du meilleur jeune. « Je peux à peine y croire. Ma première victoire professionnelle, de cette manière-là et avec le maillot de leader, qui plus est », commence Brent Van Moer, très ému. « J’étais vraiment très déçu de ce qui s’est passé la semaine passée au Ronde van Limburg. Mais le lendemain, j’ai tout de suite remis le focus sur cette épreuve et j’avais à cœur de montrer que j’étais capable de finir le travail. C’est tout simplement fantastique de pouvoir le faire dès la première étape, face à une si grande concurrence. Quel contraste avec l’an passé, où j’avais également intégré l’échappée avant de devoir abandonner à cause d’une chute. C’est vraiment particulier de porter ce maillot jaune.» Une fois le départ à Issoire donné, Brent Van Moer, Gamper, Gautier et Garrison sont immédiatement partis à l’attaque. Le quatuor n’a jamais pu compter sur une grande avance à cause du rythme imposé par les équipes des sprinteurs en tête de peloton. Garrison a été le premier à devoir lâcher prise, laissant seulement trois coureurs dans le groupe de tête. Sur cette première étape particulièrement accidentée, les coureurs ont dû affronter un important dénivelé positif. Brent Van Moer : « Nous voulions à tout prix faire partie de l’échappée. Au début, je trouvais dommage d’être seulement quatre en tête, mais ça m’a permis de grappiller quelques points pour le classement de la montagne et de m’assurer une place sur le podium à l’arrivée. La pression est quelque peu retombée, mais je savais qu’il y avait moyen de faire encore mieux. » Quand le Team Ineos s’est mis à rouler et que le peloton s’est rapproché à 1’30’’ à 15 kilomètres de la fin, Van Moer a senti qu’il était temps de tenter sa chance. Le Belge de 23 ans a alors lâché ses compagnons d’échappée pour essayer de s’imposer en solitaire. Mission accomplie pour Van Moer, puisque ce dernier a résisté au retour du peloton pour aller décrocher sa première victoire professionnelle. En plus du maillot leader, Van Moer est également reparti avec les maillots de la montagne, du classement par points et du meilleur jeune. « Dans la voiture suiveuse, on me disait d’y aller à fond dans la dernière montée. Quand j’ai passé le sommet avec 50 secondes d’avance, j’ai compris que la victoire d’étape était possible, surtout grâce au profil descendant dans le final. Mais ce n’est que dans les trois derniers kilomètres que j’ai réalisé que j’avais course gagnée. Je pense que notre équipe a montré que notre style offensif pouvait nous emmener loin. Nous formons une vraie équipe. En ce qui concerne le maillot de leader, je préfère me montrer prudent. Le Dauphiné s’annonce difficile et je verrai jour après jour s’il est possible de défendre ma place de leader. Mais je compte bien me battre et on verra bien jusqu’où je peux aller », conclut Brent Van Moer.
Lire la suite

Victoire de Valentine Fortin sur la première manche de coupe de France

Avec lunettes et textile Ekoï

Victoire de Valentine Fortin qui s'impose sur la première manche de coupe de France "la Classic Vienne-Nouvelle-Aquitaine", à Civaux. C'est sa seconde victoie en 2 semaines : sa pointe de vitesse et son accélération en fond une redoutable sprinteuse. N'oublions pas qu'elle est aussi à l'aise sur piste et qu'elle espère être sélectionnée pour les Jeux olympiques de Tokyo. L'équipe St Michel Auber 93 prend la tête du classement de la coupe de France par équipe. À noter également la seconde place de Marie-Morgane Le Deunff de l'équipe Arkéa Samsic.
Lire la suite

Victoire de Guillaume Martin sur la Mercan’Tour Classic Alpes-Maritimes

Avec Casque Ekoï AR14 et Lunettes Ekoï Twenty

À l’issue d’une course maîtrisée de bout en bout par toute l’équipe, Guillaume Martin s’est imposé en solitaire à l’issue de la 1ère édition de la Mercan’Tour Classic Alpes-Maritimes. Il s’agit de sa 1ère victoire sous les couleurs de Cofidis, la 6e de la saison pour la formation nordiste. Cela fait partie de ces grandes émotions qui donnent un sens à l’engagement, à l’abnégation et au travail collectif. Ce lundi après-midi, Guillaume Martin s’est imposé en solitaire à l’issue de la première édition de la Mercan’Tour Classic Alpes-Maritimes. Parti favori, le leader de l’équipe Cofidis a bénéficié d’un sacré travail de ses coéquipiers, tout au long de la journée.  À 30 km de l’arrivée, Anthony Perez, très en forme est parvenu à sortir du peloton avec un autre coureur. Alors que l’écart était d’une minute, plusieurs coureurs ont contre-attaqué, dont Guillaume Martin. Dans l’ascension finale, Anthony Perez a fait un travail précieux pour épauler son leader. Le Normand a porté une attaque à 6 km de l’arrivée et n’a plus jamais été rejoint par ses poursuivants. Il franchit finalement la ligne avec 1 min 42 sec d’avance sur Aurélien Paret-Peintre. Anthony Perez, lui, termine 4e de la course.
Lire la suite

Victor Campenaerts remporte la 15e étape du Giro d'Italia

avec casque Ekoï AR14

Victor Campenaerts a remporté une incroyable 3ème victoire d'étape au Giro d'Italia de cette année pour l'équipe Qhubeka ASSOS, lors de la 15ème étape qui s'est terminée à Gorizia. Cette victoire fait suite aux triomphes de ses coéquipiers, Mauro Schmid et Giacomo Nizzolo, lors des étapes 11 et 13 respectivement. L'équipe Qhubeka ASSOS, qui a déjà réalisé le meilleur Giro d'Italia de son histoire, a pris le départ de la 15ème étape de 147 km avec l'intention claire de continuer à courir après le succès. Dès le départ, Campenaerts et son coéquipier Max Walscheid ont été les deux premiers coureurs à attaquer. Après avoir obtenu un écart initial, la course a été neutralisée en raison d'une chute massive dans le peloton, dont Mauro Schmid, qui a pu continuer mais a souffert de multiples plaies sur le côté droit. Heureusement, la plupart des coureurs qui ont chuté n'ont pas été gravement blessés et ont pu continuer. Lorsque la course reprend pour la deuxième fois, ce sont encore Campenaerts et Walscheid qui sont les premiers à attaquer. Mais cette fois-ci, un troisième coureur de Qhubeka ASSOS s'est également impliqué, puisque Lukasz Wisniowski s'est infiltré dans le groupe de tête. 15 coureurs se sont dégagés du peloton et ont rapidement construit une avance pour la course. Avec trois coureurs en tête, Qhubeka ASSOS était en position favorable. A l'approche de la finale de la course, Walscheid, Wisniowski et Campenaerts ont commencé à attaquer et contre-attaquer l'échapée, car le groupe contenait un fort mélange de grimpeurs et de sprinters, qui étaient peut-être favorisés pour la victoire devant le trio Qhubeka ASSOS sur le papier. Cependant, c'est le travail d'équipe qui s'est avéré être le meilleur atout du jour, puisque le Belge, détenteur du record du monde de l'heure UCI, a réussi à s'échapper avec deux autres coureurs, Albert Torres (Movistar) et Oscar Riesebeek (Alpecin-Fenix), à 23 km de l'arrivée. Campenaerts et Riesebeek ont réussi à déloger Torres dans la montée finale, alors que la pluie tombait à verse, ajoutant encore plus de drame dans les derniers kilomètres. Au sommet de la montée, le duo a maintenu un écart de 15 secondes sur ses poursuivants les plus proches, et malgré quelques attaques mutuelles, ils ont décidé de l'étape dans un sprint à deux. Campenaerts a eu ce coup de pouce supplémentaire dans les jambes pour remporter une brillante victoire, sa toute première victoire d'étape d'un Grand Tour dans sa carrière.
Lire la suite

Antonio Jesús Soto remporte le tour de Murcie

avec casque et lunettes Ekoï

Très grande performance de Antonio Jesús Soto qui remporte en solitaire le Tour de Murcie. Le coureur espagnol de la formation Euskaltel Euskadi a réussi à s'imposer alors qu'il faisait partie de l'échappée matinale. Il s'est retrouvé seul à 23km de l'arrivée et a résisté jusqu'au bout !  À 26 ans, il remporte ici sa première victoire chez les professionnels.
Lire la suite

Giacomo Nizzolo remporte la 13e étape du Giro d'Italia

avec casque Ekoï AR14

Giacomo Nizzolo a remporté au sprint sa première victoire d'étape d'un grand tour, lors de la 13ème étape du Giro d'Italia. Le sprinter de l'équipe Qhubeka ASSOS a brisé son record de 19 podiums sans victoire en montant sur la plus haute marche à Vérone aujourd'hui. Partant de Ravenne, l'étape s'est déroulée sur un parcours essentiellement plat de 198 km pour se terminer par un sprint massif à Vérone. Le champion d'Italie et d'Europe, Nizzolo, qui s'est déjà classé deux fois deuxième au Giro d'Italia cette année, était déterminé à ne pas se laisser faire une fois de plus. L'équipe Qhubeka ASSOS a pris les rênes du peloton dans les 10 derniers kilomètres, maintenant Nizzolo en tête et hors de danger dans les derniers kilomètres difficiles. Un effort d'équipe engagé a permis à Nizzolo d'avoir l'opportunité de sprinter pour la victoire aujourd'hui. Après l'incroyable triomphe de Mauro Schmid lors de la 11ème étape du Giro d'Italia, il s'agit de la 2ème victoire d'étape pour l'équipe Qhubeka ASSOS sur le Giro de cette année. Avec d'autres places dans le top 10 des étapes pour Max Walscheid et Victor Campenearts, et Nizzolo portant le Maglia Ciclamino dans la semaine d'ouverture, c'est sans aucun doute le Giro d'Italia le plus réussi pour l'équipe Qhubeka ASSOS.
Lire la suite

Mauro Schmid a remporté la 11e étape du Giro d'Italia

avec casque EKOI GARA

Le Suisse Mauro Schmid (Team Qhubeka-Assos) a remporté la 11e étape du Giro, mercredi, sur un parcours qui ressemblait fortement à une course qui attire de plus en plus chaque année, les Strade Bianche, du fait de chemins de terre, sinueux, que les coureurs empruntent. Une première victoire chez les pros, obtenue après avoir éliminé les uns après les autres des compagnons d’échappée
Lire la suite

Connor Swift remporte le TRO BRO LEON 2021

avec casque EKOI GARA et Tenue EKOI ARKEA SAMSIC

Connor Swift de l’Equipe Arkéa Samsic s’impose sur le Teo Bro Léon, et une seconde place pour Piet Allegaert du Team Cofidis... tous 2 avec casques EKOI.
Lire la suite

Jesús Herrada López s’impose sur le challenge de Majorque

avec casque EKOI GARA

Le grimpeur de la formation Cofidis s’est imposé au forceps ce vendredi à Majorque à l’issue de 158,6 km particulièrement intense. Il s’agit de sa 1ère victoire de la saison, la 16e de sa carrière et la 4e de l’équipe en 2021 Il a fallu s’accrocher jusqu’au bout. Mais dans les derniers mètres d’une course intense, Jesús Herrada est parvenu à prendre le meilleur sur Jonathan Iastra, dans les rues de Deia, et à s’imposer avec brio. Tout au long des 158,6 km favorables aux grimpeurs, l’équipe Cofidis s’est employée pour son leader.
Lire la suite

Victoire de Winner Anacona au sommet du Mirador de Colomer

avec casque EKOI GARA et Tenue EKOI ARKEA SAMSIC

Winner Anacona est allé chercher au sommet du Mirado d’es Colomer le quatrième succès 2021 de l’équipe Arkéa-Samsic.
Lire la suite

Victor Lafay rempote la 8ème étape du GIRO 2021

avec casque EKOI GARA

À 25 ans, le coureur français s’est imposé en solitaire ce samedi lors de la 8e étape du Giro. Il réalise ainsi la plus belle performance de sa carrière, sa première victoire chez les professionnels. L’équipe Cofidis poursuit ainsi son incroyable série avec une troisième victoire en trois jours ! Il a savouré. Dans la dernière ligne droite de Guardia Sanframondi, Victor Lafay a déboulé seul. Il a pris le temps de refermer son maillot Cofidis, a levé les bras et dévoilé son visage éblouissant. L’assurance de vivre un moment unique, un rêve pour tous les coureurs professionnels : s’imposer sur les routes d’un grand Tour. 
Lire la suite

Caleb EWAN s'impose une seconde fois sur le GIRO 2021

avec casque EKOIAR14 et lunettes PREMIUM 70

Ewan s’est montré le plus rapide et a ainsi décroché un deuxième succès dans ce Giro. Deux jours après sa victoire à Cattolica, le coureur de Lotto Soudal Caleb Ewan s’est à nouveau imposé dans ce Tour d’Italie. Au terme d’un sprint technique à Termoli et après un travail titanesque de Jasper De Buyst, Ewan s’est montré le plus rapide et a ainsi décroché un deuxième succès dans ce Giro. L’Australien compte à présent onze victoires d’étapes dans un Grand Tour. 
Lire la suite

Victoire de Christophe LAPORTE sur le circuit de Wallonie

avec casque EKOI AR14 et lunettes PREMIUM 80

Cette 55e édition du Circuit de Wallonie, une longue boucle autour de Mont-sur-Marchienne, s’annonçait particulièrement disputée. Tout au long de la journée, l’équipe Cofidis s’est montrée attentive afin d’en contrôler le scénario. Objectif : s’assurer que la course s’achève par un sprint massif afin que Christophe Laporte puisse tenter sa chance.  Après avoir bénéficié du travail précieux de l’ensemble de ses coéquipiers, le sprinteur varois est parvenu à prendre le meilleur sur ses adversaires dans les derniers mètres. Il s’agit de son 2e succès de la saison, le 3e de l’équipe Cofidis en 2021.
Lire la suite

3 premières places pour EKOI sur la 5ème étape du GIRO

casque EKOI AR14 / AR15 et lunettes PREMIUM 80

Quatrième victoire d’étape de sa carrière sur le Giro pour Caleb Ewan, qui remporte la 5ème étape de l'édition 2021. Caleb Ewan a remporté la cinquième étape du Tour d’Italie grâce à un sprint tout en puissance. Au terme de cette étape promise aux sprinteurs, l’Australien de 26 ans s’est imposé devant les Italiens Nizzolo et Viviani. Caleb Ewan décroche ainsi la quatrième victoire d’étape de sa carrière sur le Giro, quatre ans jour pour jour après son tout premier succès dans le Tour d’Italie.
Lire la suite

Coupe du Monde (Albstadt) :Victor Koretzky vainqueur et leader du général

Avec Textile, casques et lunettes Ekoï

Victor Koretzky : "Je ne réalise pas" "Après ma deuxième place vendredi sur le XCC, je savais que la forme était là. Malgré tout, je n’avais pas forcément des grandes sensations lors de l’échauffement. Je ne réalise pas ce qui m’arrive aujourd’hui (Note : aucun Français ne s’était imposé en Coupe du Monde depuis 2016). Je gagne devant Nino qui est une légende de notre sport, c’est fou. Je suis resté bien concentré durant toute la journée et j’ai réussi à prendre les devants en fin de course. J’avais opté pour mon Orbea Alma, semi-rigide, et c’était la meilleure option possible. Je vais prendre le départ de la Coupe du Monde de Nove Mesto avec le maillot de leader de la Coupe du Monde, c’est incroyable. Je réalise aussi aujourd’hui les critères pour les Jeux Olympiques, c’est une fierté."
Lire la suite

Giro 2021 // Étape 2 : Giacomo Nizzolo et Elia Viviani respectivement 2e et 3e.

Avec casques et lunettes Ekoï

Les équipes Qhubeka Assos et Cofidis se sont employés en faisant partie des grands animateurs du dénouement de cette 2e étape. En terminant 2e et 3e, Giacomo Nizzolo et Elia Viviani démontrent leur bon état de forme!
Lire la suite

Victoire de Elie Gesbert sur la dernière étape du tour de l'Algarve

Avec textile et casque Ekoï

Élie Gesbert signe la 3ème victoire de l’équipe Arkéa-Samsic 2021 en s’imposant à l’Alto de Malhaò. Il est cinquième du classement général final du Tour de l’Algarve, Thibault Guernalec et Maxime Bouet se classent respectivement sixième et septième.
Lire la suite
NEXT

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir l'actualité de nos équipes et athlètes ainsi que les dernières nouveautés.

Le format de l'email est erroné. Merci de vérifier votre saisie.
Une erreur s'est produite.
Cet email est déjà inscrit.
Inscription effectuée.
Continuer vos achats sur EKOI Racing Continuer vos achats sur EKOI Finaliser mes achats